Mizzo  Myri Gämperli

Bien éloignée de toutes les conventions et contraintes, Myriam « Mizzo » Gämperli vit dans sa propre vie colorée faites de lignes élancées, de collages humoristiques, de costumes en papier créatifs et encore bien d’autres créations artistiques. Elle produit ceux-ci depuis peu dans sa propre étable dans la brousse Saint-Galloise. On peut constater que l’air de la campagne fait du bien à son esprit créatif quand on contemple ses œuvres actuelles. Ceux qui connaissent son art vont remarquer que les œuvres sont plus établies mais sans perdre la finesse du détail ou la provocation. Les collages avec des influences Dada font toujours rire et sont marqués par des compositions bizarres.

Selon la devise „back to the roots“, elle a également dépoussiéré le vieux tracteur avec lequel elle transporte parfois ses tableaux à travers les chemins de campagne. Myri sait apprécier cette idylle campagnarde à sa juste valeur – en comparaison avec la vie dans un atelier ou la ville Zürichoise et par rapport à tous les endroits qui l’ont accompagné sur son chemin créatif. De Londres à Berlin en passant par Manila jusqu’aux murs de la prison de la JVA Lenzburg (de l’intérieur), Mizzo a déjà laissé ses traces créatives à de multiples endroits.

En tant que graphiste maison de doodah, elle y laisse sa signature depuis plus de 10 ans – en pensant qu’au début, elle voulait créer des designs pour des skateboards…

mizzo.ch

Gallery